accueil >> regarder une vidéo >> Victor Hugo's 'Bon Conseil aux Amants' read by OÁC [ar|de|en|es|fr|it|pt subs]

regarder une vidéo : Victor Hugo's 'Bon Conseil aux Amants' read by OÁC [ar|de|en|es|fr|it|pt subs]

<< Retour à la liste de vidéos

Victor Hugo's 'Bon Conseil aux Amants' read by OÁC [ar|de|en|es|fr|it|pt subs]


Visit my "Poetry Readings" page on facebook: https://www.facebook.com/poetry.reading.oliver.alain.christie This poem (1873) is one of the very few examples of Victor Marie Hugo's use of what is now termed "humour noir" or "dark comedy". The expression was invented by french Surrealist poet André Breton. It is said Breton coined it in 1935 (i.e. fifty years after Hugo's death) for his "Anthologie de l'Humour Noir", first published in 1940 and immediately banned by the Vichy government. Breton's "Anthology" spanned 45 various authors selected as representative of this sub-genre of comedy and satire. He credited Jonathan Swift (1667-1745) as the originator of black humour, notably for his "Modest Proposal" (1729). Although Hugo and "Bon Conseil aux Amants" was not included in Breton's "Anthology", its belonging to this sub-genre is not disputed. The dark comic tone of the punchline speaks for itself. Hugo s'est surtout illustré dans le style dramatique, voire grave, et ses détracteurs ont eu beau jeu de brocarder à l'occasion son écriture "pompeuse". Il est beaucoup plus rare de tomber sur une poésie hugolienne faisant dans le léger, l'humoristique à la limite de l'iconoclaste, s'achevant sur une chute comique. Ce poème, dont l'humour grinçant & macabre préfigure avec 50 ans d'avance l'humour noir qualifié par André Breton, a été publié dans le cadre d'un recueil posthume intitulé «Toute la Lyre» (http://fr.wikipedia.org/wiki/Toute_la_Lyre). On peut le trouver en wikisource sous le titre «Quiconque est amoureux». La première section du recueil s'intitule «Les sept cordes», ainsi qu'il sied à une lyre, et comporte donc sept sous-sections. Le poème se trouve en onzième position de la septième section (http://fr.wikisource.org/wiki/Toute_la_lyre/VII#XI_Quiconque_est_amoureux). On remarque des différences d'avec le texte connu aujourd'hui sous le titre «Bon conseil aux Amants» L'Amour fut de tous temps un bien rude Ananké. Si l'on ne veut pas être à la porte flanqué, Dès qu'on aime une belle, on s'observe, on se scrute, On met le naturel de côté. Bête brute, On se fait ange. On est le nain Micromégas. Surtout on ne fait pas chez elle de dégâts. On s'assied, on attend, jamais l'on ne s'ennuie. On trouve bon le givre, et la bise, et la pluie. On doit dire : j'ai chaud ! quand même on est transi. Un coup de dents de trop vous perd. Oyez ceci : Un brave ogre des bois, natif de Moscovie, Était fort amoureux d'une fée, et l'envie Qu'il avait d'épouser cette dame s'accrut Au point de rendre fou ce pauvre coeur tout brut. L'ogre, un beau jour d'hiver, peigne sa peau velue, Se présente au palais de la fée, et salue, Et s'annonce à l'huissier comme prince Ogrousky. La fée avait un fils, on ne sait pas de qui. Elle était, ce jour-là, sortie, et quand au mioche, Bel enfant blond, nourri de crème et de brioche, Don fait par quelque Ulysse à cette Calypso, Il était sous la porte et jouait au cerceau. On laissa l'ogre et lui tout seuls dans l'antichambre. Comment passer le temps, quand il neige, en Décembre, Et quand on n'a personne avec qui dire un mot ? L'ogre se mit alors à croquer le marmot. C'est très simple. Pourtant c'est aller un peu vite, Même lorsqu'on est ogre et qu'on est moscovite, Que de gober ainsi les mioches du prochain. Le bâillement d'un ogre est frère de la faim. Quand la dame rentra, plus d'enfant ; on s'informe. La fée avise l'ogre avec sa bouche énorme : As-tu vu, cria-t-elle, un bel enfant que j'ai ? Le bon ogre naif lui dit : Je l'ai mangé. Or c'était maladroit. Vous qui cherchez à plaire, Ne mangez pas l'enfant dont vous aimez la mère. Self-recorded on Tuesday 30 April 2013 An English translation of the text is available as subtitling under the captions menu. "Un bosco ogre buono, nativo da Moscovia, era molto innamorato di una fata," فيكتور هوجو ‪-‬ نصيحة جيدة لمحبي / Good Advice to Suitors (The Ogre & The Fay) / Un buon Consiglio per gli Amanti (L'Orco e La Fata) Buen consejo para los amantes / ogro y hadas / Bom Conselho para Pretendentes (o ogro ea fada) /


Commentaires

  • 1. J'adore !!!!!!!!!!!!!!!
  • 2. Bonjour, monsieur! Je suis poète (et écrivain). Mon nom de plume est Gonzaques, Vous trouverez quelques de mes poèmes sur ma page Facebook : Coll Patrick Marquis de Gonzaques. Je suis à la recherche d'une voix off pour enregistrements CD afin d'accompagner la sortie de mon prochain ouvrage, un recueil de poèmes, et votre voix est celle qu'il me faut! Auriez-vous l'amabilité de mon joindre au 0610679022. D'avance, merci! Gonzaques
  • 3. Joliment interprété!
  • 4. L'humour noir en poésie par Victor Hugo
  • 5. aïe aïe les liaisons ! gobeR ainsi le marmot et j'en passe...

Tags de cette requête

funny